Mauvaise condition de vie ces derniers temps pour des déplacés de guerre vivant à Nobili, chefferie de Watalinga en territoire de Beni au Nord-Kivu. Durant le mois d’octobre 2021, quinze (15) enfants déplacés sont morts à la suite de la carence alimentaire.

L’information a été confirmée à BUTEMBO-INFO.COM le mercredi 10 novembre 2021 par Jonas Bin Kasumba, président de la société civile en groupement Banande Kainama en territoire de Beni.
 » Nous sommes très indignés par la mauvaise condition vitale que traverse nos frères et soeurs qui ont quitté notre groupement pour d’autres entités du territoire.
Durant le mois dernier, quinze (15 ) enfants déplacés de guerre sont morts à Nobili faute de nourriture. Nous demandons les bonnes volontés à bien vouloir voler à la rescousse de familles déplacés cantonnés ça et la en province du Nord-Kivu « .
Tous nos efforts n’ont pas payé pour obtenir la version des faits delà des autorités tant policières, coutumières que militaires basées à Watalinga.
Il sied de signaler que la chefferie de Watalinga compte plusieurs dizaines des déplacés de guerre ayant abandonné leur milieu de vie suite à l’activisme des rebelles ADF (Allied Démocratic Forces).
Ces vulnérables d’une vive voix appellent ainsi les militaires des FARDC (Forces Armées de la RDCongo) à multiplier des assauts sur les positions des groupes armés pour la pacification de la région.

Joseph Muhindo