Affaire RDC-Benin : voici le rapport qui cloue les Écureuils

La fédération Béninoise de football dans sa plainte déposée à la FIFA (Fédération Internationale de Football) qui exige des sanctions contre les Léopards semble n’avoir pas consulté ce rapport.

A en croire le rapport établit par le commissaire au match, la RDC (République Démocratique du Congo) avait opéré cinq (5) changements en quatre (4) temps. Le staff technique des Léopards avait sollicité néanmoins que deux (2) changements soient effectués simultanément c’est-à-dire la sortie de Mbokani et celle de Ben Malango à la 48e minutes. Un petit décalage s’était invité précise ce rapport.
Ainsi en rien cela ne saura pas être comptabilisé comme quatre (4) changements en quatre (4) temps comme le chante les Béninois.
Pour mémoire, la fédération Béninoise de football a saisi la FIFA (Fédération Internationale de Football Association) la soirée du dimanche 14 novembre 2021 après la défaite des Écureuils (0-2) face aux Léopards à Kinshasa. Le Bénin dénonce une faute technique commise par la RDC lors de ce match.
Il se plaint de quatre (4) temps, ce qui serait d’après lui une violation de règlement.

Joseph Muhindo